Historique et patrimoine

(Sources : "Essai sur l'histoire de l'archéologie du canton" C. BASTISSE et D. PICOTIN Les cahiers du Vitrezais "Saint Simon à Blaye" et celui consacré à Braud et Saint Louis. Ces ouvrages sont consultables à la bibliothèque municipale)

Sanctus Saturninus de Brau est le nom trouvé au XIVe. Braud serait une abréviation de Beraud, forme saintongeaise du nom germanique Beroald, qui signifie Vieux Seigneur. Se basant sur la forme « Embrand » qui, anciennement aurait désigné cette localité.         

 

Plusieurs éthymologies possibles de Braud

Le nom de Braud pourrait venir aussi du gascon Braou qui signifie Taureau, signe qu'on élevait cette forme de bétail dans les marécages.
Commune formée de la réunion de deux anciennes paroisses : Braud, du vieux français « Brai », boue, endroit marécageux et St Louis, paroisse  fondée par le Duc de St Simon en 1656 et englobée dans la commune de Braud en 1802.
 
Origine du nom de la commune de Braud et Saint louis

Braud viendrait de beraud, forme saintongeaise du nom germanique berard,  vieux seigneur" ou du gascon braou, "taureau" signe qu'on élevait ce bétail dans les marécages ou encore du vieux français brai, "boue", " endroit marécageux".
La paroisse de Braud est citée sous le nom de Sanctus Saturninus (Saint Saturnin) de Braud.

Le dessèchement des marais, au XVIIe siècle, à l'initiative du duc Claude de Saint Simon, gouverneur de Blaye, devait permettre de transformer les marécages en" bonne nature de terre labourable" et créer des villages. L'assèchement terminé, les parcelles sont attribuées, les métairies apparaissent. Le nombre d'habitants incite le duc de Saint Simon à fonder deux paroisses : la paroisse Saint Louis (toute la partie du grand marais située entre la Gironde et le canal de ceinture, entre le canal des Callonges et celui de Fréneau), en l'honneur du roi de France et celle de Saint Simon.

L'église, le presbytère et le cimetière bâtis entre 1665 et 1667 ont été détruits pendant la Révolution de 1789.

Après la Révolution, la paroisse de Saint Saturnin de Braud et la paroisse de Saint louis des marais sont réunies pour former la commune de Braud et Saint Louis.

 

LA CROIX DE SAINT LOUIS

Une croix retrouvée dans le grenier du presbytère de Braud a été dressée au lieu dit "La Chapelle", près de Fréneau, lors d'une procession en juin 1915, indiquant ainsi l'emplacement de l'église disparue.

 

Cette croix est visible depuis la route menant à la centrale nucléaire,  sur la gauche, à 4 km du rond-point de la Paillerie.

 
  croix-de-saint-louis 


L'EGLISE SAINT SATURNIN

Reconstruite en 1898 dans un style néo-gothique à proximité de l'église primitive.
Une particularité : son orientation Nord-Sud, contrairement à l'orientation habituelle Façade - Ouest/chœur - Est.
Portail d'inspiration romane à 3 voussures.

Restaurée de manière remarquable au cours des années 1988 - 1989.

Clocher coiffé d'une flèche polygonale Hauteur : 37 m.

     
Les vitraux figuratifs du chœur et rosace ont été conservés.
Les vitraux des bas-côtés ont été décorés par le maître verrier, P - E  Brouhard, qui a choisi pour thème : la vie pour les dessins et le cycle du jour pour les couleurs. Selon leur disposition (à l'Est, à l'ouest, au Nord ou au Sud), les vitraux prennent des teintes froides pour le soleil levant, puis de plus en plus chaudes pour symboliser le réchauffement de la terre au cours de la montée du soleil au zénith, enfin l'intensité du soleil décroît pour arriver aux teintes sombres qui sont celles du soir.


 
Près de l'église, la croix des marins sur la colonne des naufragés

colonne-des-naufrages-surmontee-de-la-croix-des-marins 

La colonne des naufragés - 1605

colonne des naufrages   

Colonne ornée de décors floraux et de personnages.


Autrefois installée sur le bord de l'estuaire, elle fut ramenée au bourg. Ce monument est un ex-voto desmarins nordiques rescapés d'un naufrage au début du XVII e siècle.

La croix des marins

Cette colonne supportait une croix en fer, placée au dessus en 1855, comme l'atteste un parchemin rappelant sa bénédiction, trouvé dans un tube en étain découvert le 28 Mars 1969, au milieu de la deuxième pierre en partant de la base.

 

Restée longtemps en réparation, cette croix a repris sa place à la mi-juin 2011.

 
 

Informations supplémentaires

Copyright © 2017 Site officiel de la commune de Braud et Saint-Louis en Gironde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public